Il est temps de fermer pour de bon les élevages d’animaux à fourrure !

Pour une Europe sans fourrure  

La voix des citoyens résonne ! 

26.10.2023

Des millions d'animaux vivent enfermés dans de minuscules cages lugubres avant d'être brutalement massacrés pour leur fourrure.  

En mai 2022 était déployée l’Initiative citoyenne européenne (ICE) #FurFreeEurope, que QUATRE PATTES a soutenu, mais aussi plus de 80 organisations européennes.  

Clôturée le 1er mars 2023, elle a finalement recueilli plus de 1,7 million de signatures en faveur d'une Europe sans fourrure, en moins de 10 mois seulement !  

Pour être prise en compte, une ICE doit collecter 1 million de signatures valides de citoyens européens et d'au moins 7 états membres. 

En juin 2023, le processus de validation officiel a été achevé : cette ICE en faveur du bien-être animal a eu un franc succès et se place 3e ICE ayant recueilli le plus grand nombre de signatures.  

C’est donc plus d’1 million de citoyens européens, provenant de 18 états membres, qui se sont exprimés en faveur d’une Europe sans fourrure. 

Quelles sont les prochaines étapes ? 

Les organisateurs de l'ICE ont rencontré la Commission européenne et participé à une audition publique au Parlement européen. La Commission devra répondre publiquement à l'Initiative avant la fin de l'année. 

Au cours des prochains mois, QUATRE PATTES et d'autres organisations de protection animale feront tout ce qui est en leur pouvoir pour s'assurer que l’interdiction de l'élevage d’animaux pour leur fourrure ainsi que la vente de fourrure soit incluse dans la législation européenne sur la protection des animaux. 

Pourquoi lutter pour une Europe sans fourrure ?  

La dure réalité des élevages d’animaux pour leur fourrure  

  • CRUAUTÉ : les animaux élevés pour leur fourrure vivent dans des conditions effroyables.  
    Enfermés dans des cages minuscules et sales, ils vivent dans la souffrance et la peur perpétuelles avant d’être brutalement tués pour leur fourrure.  
  • ZOONOSES : les élevages d'animaux à fourrure présentent un risque pour la santé humaine et animale. Lors de la pandémie de COVID-19, des centaines d'élevages de visons ont été touchés par des épidémies de coronavirus. De plus, des variants du virus se sont développés et ont été transmis à l'homme. 
  • NON RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT :  l’élevage d'animaux pour leur fourrure a un impact considérable sur l'écosystème, constituant ainsi une grave menace pour notre planète. La production de fourrure implique l'utilisation de produits chimiques toxiques. Considérant la pollution des sols par des métaux toxiques, la teinture et le traitement de la fourrure se classent parmi les 5 industries les plus polluantes au monde.  

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Le Mouvement Sans Fourrure (Fur Free Movement) a déjà rassemblé de nombreuses organisations et de nombreux soutiens.
#FurFreeEurope Logo
Rejoignez Le Mouvement Sans Fourrure (Fur Free Movement)

pour une Europe sans fourrure !

En savoir plus

Recherche