Le commerce de la viande de chien et chat

Deux millions de voix unies à travers le monde !

Une victoire contre le commerce de viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est 

10.10.2023

Chaque année, plus de neuf millions de chiens et un million de chats sont brutalement abattus au Vietnam, au Cambodge et en Indonésie . En 2019, nous avons lancé une campagne visant à mettre fin au commerce de viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est qui a reçu un soutien exceptionnel, soulignant le besoin urgent de mettre fin à cette pratique cruelle.

Nos actions

Nous avons :

  • Fermé quatre grands abattoirs et intercepté deux convois de transport ;
  • Sauvé 214 chiens et chats et les milliers d'autres qui auraient dû être tués chaque année ;
  • Dans le cadre de ce projet, nous avons également aidé les propriétaires d'abattoirs à se reconvertir vers des métiers plus durable et sans cruauté.

La législation

Nous nous sommes engagés au niveau national et régional, ce qui a permis de réaliser de grands progrès au Viêt Nam, au Cambodge et en Indonésie. 

Dans le cadre de notre travail au Vietnam, le Comité populaire de Hoi An a signé un protocole d'accord historique en collaboration avec l’organisation QUATRE PATTES pour éliminer progressivement le commerce de viande de chien et de chat et devenir ainsi, la première destination touristique au Vietnam. 

QUATRE PATTES est devenue la première organisation de protection animale à rejoindre le One Health Partnership Framework for Zoonoses Control au Viêt Nam, en formant un nouveau groupe de travail pour résoudre les problématiques spécifiquement liées aux animaux de compagnie. 

Au Cambodge, nous avons organisé notre première " Pet Expo " à Siem Reap, où les autorités se sont réunies pour discuter de l'impact du commerce de la viande de chien sur le tourisme et la santé publique au Cambodge. 

En tant que membres de la Dog Meat Free Indonesia Coalition, nous sommes parvenus à interdire le commerce de la viande de chien dans 22 provinces à travers le pays, y compris la capitale Jakarta.

Tourisme

Nous sommes extrêmement fiers de compter parmi nous 85 entreprises mondiales du secteur du tourisme qui se sont engagées à protéger animaux et les humains contre les dangers du commerce. 

Nos victoires :

Conjointement aux deux millions de voix qui ont signé la pétition, vous êtes : 

  • 33 000 à avoir envoyé des lettres au vice-premier ministre Vu Duc Dam pour demander à mettre fin à ce commerce au Viêt Nam ;
  • 24 000 à avoir écrit aux offices nationales du tourisme au Viêt Nam, au Cambodge et en Indonésie pour demander l'arrêt immédiat de ce commerce ;
  • 15 000 à avoir écrit aux ambassadeurs du Royaume-Uni et des États-Unis au Viêt Nam pour demander à mettre un terme à ce commerce dans le cadre du Partenariat One Health ;
  • 15 000 à avoir couru plus de 2 000 000 de kilomètres au Viêt Nam afin de montrer votre soutien pour l’abolition de cette pratique cruelle ;
  • 13 500 à avoir écrit au Ministère du tourisme pour demander à mettre fin à ce commerce au Viêt Nam

Et maintenant ?

Au moins deux millions de personnes souhaitent en finir avec le commerce de la viande de chien et de chat. Nous présenterons cette pétition aux gouvernements concernés et vos signatures sont d’un soutien vital à notre travail pour mettre fin à cette pratique cruelle. 
Le chemin est encore long avant de voir la fin de ce commerce au Viêt Nam, au Cambodge et en Indonésie, mais grâce à votre soutien, nous continuerons nos efforts pour éliminer progressivement ce commerce une fois pour toute.

Le commerce de la viande de chien et de chat

Pour nous aider à mettre fin à ce commerce cruel


Signer ici

Recherche