FOUR PAWS Joins One Health Partnership Framework for Zoonoses Control in Vietnam

lutte contre les zoonoses au Vietnam

Dans le cadre d’un partenariat, QUATRE PATTES rejoint One Health 

9.5.2023

Hanoi/Paris, 9 mai 2023 - Aujourd'hui, le ministère de l'Agriculture et du Développement Rural du Vietnam et QUATRE PATTES ont signé un accord pour que l'organisation mondiale de protection des animaux devienne un membre officiel du Vietnam One Health Partnership (OHP), un cadre de contrôle des maladies zoonotiques

Le Memorandum of Understanding (MoU) est l’accord qui a été signé par M. Phung Duc Tien, Vice-Ministre de l'Agriculture et du Développement Rural, et M. Gerald Dick, Représentant en Chef de QUATRE PATTES au Viêt Nam. Un nouveau groupe de travail a également été créé dans le cadre du partenariat, qui se penche spécifiquement sur les questions de santé et de bien-être des animaux de compagnie. 

One Health a été mis en œuvre pour la première fois au Vietnam en 2003 et a été baptisé OHP (One Health Partnership) en 2016. Il compte parmi ses membres le ministère de l'Agriculture et du Développement Rural, le ministère de la Santé, le ministère des Ressources Naturelles et de l'Environnement, ainsi que plus de 30 organisations vietnamiennes et internationales pour une collaboration forte visant à minimiser les risques de zoonoses. 

Le Vice-Ministre Phung Duc Tien déclare : "Nous sommes honorés d'accueillir QUATRE PATTES dans le cadre du partenariat One Health 2021-2025. En tant que membre officiel, QUATRE PATTES aura de nombreuses occasions de contribuer et soutenir le partenariat entre le Viêt Nam et One Health dans la résolution des problématiques touchant la santé (y compris le risque de pandémies futures) et tout particulièrement celles concernant les risques pour les chiens et les chats tels que la rage et les maladies émergentes. Le commerce, la détention, le transport et l'abattage de chiens et de chats dans des zones où des agents pathogènes sont présents et de manière illégale et dangereuse représentent un risque pour l'objectif du Viêt Nam qui est d'éradiquer la rage d'ici 2030 ". 

QUATRE PATTES est honoré de rejoindre le partenariat vietnamien One Health Partnership for Zoonoses Control (partenariat pour le contrôle des zoonoses). Il s'agit d'un exemple remarquable de collaboration et de partenariat multisectoriels, qui devrait servir de modèle à d'autres pays. Ensemble, nous pouvons faire du Viêt Nam, et du monde, un endroit plus sûr et plus agréable pour les humains et les animaux. Nous sommes particulièrement reconnaissants au ministère de l'Agriculture et du Développement Rural d'avoir accepté la création du Companion Animal Technical Working Group, nous sommes impatients de soutenir ce groupe et les prochains en plus de redoubler les efforts de One Health Vietnam. Il est important de prendre en compte le lien reconnu entre le commerce de la viande de chien et de chat et la rage (qui est un sujet d’intérêt international) et nous sommes impatients d'en discuter avec les parties prenantes du partenariat pour voir ce qui peut être fait idéalement dans ce domaine ".

Gerald Dick, Responsable des programmes de QUATRE PATTES 

Le Dr Karanvir Kukreja, Responsable des campagnes pour l'Asie du Sud-Est pour QUATRE PATTES, a ajouté : "Il est essentiel d'avoir une vision globale de la santé et de la maladie. Le nombre croissant de maladies zoonotiques et d'épidémies au cours des dernières décennies, ainsi que leur fréquence de plus en plus élevée (SRAS-COV-1, grippe aviaire, Ebola et très probablement, le COVID19), montrent que pour prendre soin de la santé mondiale, nous devons tenir compte des liens entre les humains, les animaux et l'environnement. Cependant, il est également important de prendre en compte le bien-être des animaux et des humains dans le cadre des efforts de prévention de la prochaine pandémie, car cela peut jouer un rôle clé sur de potentielles émergences et propagations de nouveaux agents pathogènes. Il est également important de garder en tête les pratiques qui favorisent les conditions d'émergence de ces pathogènes comme le commerce de la viande de chien et de chat, l'élevage industriel et le commerce illégal d'espèces sauvages, et ce qui peut être fait pour minimiser l'impact potentiel de ces pratiques sur le monde". 

Après la cérémonie de signature, QUATRE PATTES travaillera en étroite collaboration avec le Secrétariat de l'OHP pour élaborer un plan d’action détaillé afin d'améliorer le bien-être et la santé des animaux de compagnie dans le cadre de la lutte contre les risques liés à One Health. 

Contexte 

Le partenariat One Health du Viêt Nam pour la lutte contre les zoonoses a été lancé dans sa première phase de 2016 à 2020 et dans sa deuxième phase de 2021 à 2025. Ce partenariat reflète le soutien et l'engagement du Viêt Nam à l'égard de l'approche One Health. Le partenariat rassemble des acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux, nationaux et internationaux sous la direction du gouvernement vietnamien, avec sept groupes de travail techniques travaillant sur des aspects spécifiques. 

QUATRE PATTES lutte au Viêt Nam depuis 2019, contre les risques liés au commerce de la viande de chien et de chat. Chaque année, on estime que dix millions de chiens et de chats sont capturés, transportés et abattus pour leur viande au Cambodge, au Vietnam et en Indonésie. La majorité sont des animaux de compagnie volés ou des animaux provenant de communautés ou errants capturés dans les rues pour alimenter le commerce. L'ampleur de ce commerce et les souffrances qu'il engendre en font l'un des problèmes les plus graves en termes de bien-être des animaux de compagnie en Asie, voire dans le monde. En outre, il y a de graves implications sanitaires, avec des liens entre le commerce de la viande de chien et de chat et la rage, ainsi que des conditions propices à l'émergence de maladies.  

Une enquête menée par QUATRE PATTES en début 2021 à travers le Vietnam a révélé que la majorité des Vietnamiens souhaitent que leur gouvernement prenne des mesures, 91 % d'entre eux estimant que le commerce de la viande de chien et de chat devrait être interdit ou découragé. 88% des personnes interrogées ont répondu qu'elles seraient favorables à l’interdiction du commerce de la viande de chien et de chat. En outre, il a été demandé aux personnes interrogées si la consommation de viande de chien et de chat faisait partie de la culture vietnamienne. De manière unanime, 95 % des personnes interrogées ont indiqué que cela ne faisait pas partie de leur culture. 

QUATRE PATTES soutient également les organisations locales de protection des animaux et les communautés par le biais de programmes de soins respectueux et durables pour les animaux errants. QUATRE PATTES est également membre de plusieurs alliances de protection des animaux : Dog Meat Free Indonesia (DMFI), Asia Canine Protection Alliance (ACPA) et Cats Matter Too, qui font pression contre le commerce de la viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est, ainsi que l’alliance Asia for Animals, qui œuvre à l'amélioration du bien-être de tous les animaux en Asie.  

QUATRE PATTES sur les réseaux sociaux

Restez à jour sur ce sujet et sur toutes les activités de QUATRE PATTES sur nos canaux de médias sociaux :

Chat dans une cage

PRÉVENONS L'APPARITION 
DE FUTURES PANDÉMIES


Mettons fin au commerce de la viande de chien et de chat

Signer ici

Recherche