Lynx sautant dans les bois

Présidentielle 2022 : Ensemble, demandons aux candidats de s’engager pour les animaux

L’organisation QUATRE PATTES est heureuse d'annoncer son engagement dans l'initiative Engagement Animaux 2022

10.2.2022

Aux côtés de 28 autres organisations de protection animale, nous nous mobilisons pour inciter les candidats à l’élection présidentielle à s’engager durablement en faveur des animaux.

Bien que près de sept Français sur dix considèrent que les politiques ne défendent pas suffisamment bien les animaux et pour 47% des citoyens, l’engagement des candidats en faveur de la protection animale est désormais un facteur de choix électoral, la plupart des candidats à la présidentielle ne semblent pas encore en saisir l’enjeu.

Ensemble, nous voudrions changer cela. Les candidats à la présidentielle doivent comprendre l’importance de la protection des animaux pour la société et l’attachement grandissant des citoyens à cette cause. C’est pourquoi nous leur demandons de s’engager sur 22 mesures prioritaires, réalistes et bénéficiant d’un large soutien populaire, pour l’amélioration de la condition animale en France.

Tout au long de l’élection présidentielle, et grâce à la plateforme d’engagement du projet vous pourrez suivre les prises de position et les engagements respectifs des candidats pour faire progresser la condition animale.

Au total, 22 mesures, réparties en 6 thématiques, sont proposées aux candidats pour recueillir leur vision et le programme qu’ils entendent mettre en œuvre s’ils sont élus. Ces avancées concernent 6 grandes thématiques : la prise en compte des animaux par l’Etat, l’élevage, le transport et l’abattage, l’expérimentation animale, la captivité et les divertissements, les animaux de compagnie et de loisir, la faune sauvage et la biodiversité.

Parmi ces thèmes, vous reconnaîtrez un grand nombre des sujets pour lesquels QUATRE PATTES fait campagne depuis des années.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Animaux dans les divertissements 

QUATRE PATTES rejette fermement l'implication directe d’animaux sauvages captifs dans l'industrie du tourisme et du divertissement. Le Parlement et le Sénat français ont adopté le 18 novembre 2021 une loi visant à lutter contre la maltraitance animale et conforter le lien entre les animaux et les hommes. L’acquisition et la reproduction des animaux de cirque seront interdits d'ici 2023 et la détention et le spectacle d'animaux sauvages dans les cirques itinérants seront interdits d'ici 2028. QUATRE PATTES salue cette nouvelle loi qui constitue une étape historique pour la cause animale et qui vise à mettre fin à la souffrance des animaux sauvages dans les cirques en France.

Désormais, il est urgent de mettre en place l’application concrète de ces mesures pour assurer le bien-être des animaux pendant leur transition vers une nouvelle vie.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Les transports des animaux vivants 

Faim, soif, exigüité et membres fracturés, les transports d'animaux vivants sont souvent une torture insoutenable pour les animaux. Des investigations menées en France, au sein de l’Union européenne, mais également au-delà de ses frontières, ont révélé des souffrances inimaginables.

La France figure parmi les premiers exportateurs européens avec plus de 100 millions d’animaux d’élevage transportés, au départ de France, au sein de l’UE chaque année.

Pour en savoir plus cliquez ici.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Animaux de compagnie

La loi visant à lutter contre la maltraitance animale votée en novembre 2021 comprend également un article réglementant la mise en vente de chiens et chats en ligne. Selon cet article, tout service de communication ou annonceur public autorisant la diffusion d'offres de vente de chiens et de chats doit mettre en place un système de contrôle préalable pour vérifier la validité de l'enregistrement de l'animal sur le fichier national. Il s'agit d'un grand pas en avant vers la traçabilité complète des chiens proposés en ligne, car cette mesure est susceptible de bloquer l'accès au marché des vendeurs illégaux.

Cependant, la plupart des chiots et chatons sont encore vendus sur des plateformes par des petites annonces qui permettent aux vendeurs de proposer des chiots importés illégalement. Ce commerce illégal de chiots est empreint de cruauté envers les animaux, de fraude et de risques de maladies.

Pour en savoir plus sur l
e modèle de solution de QUATRE PATTES cliquez ici.

Aidez-nous à les engager sur les 22 mesures proposées par les ONG ! 

  • 1. Choisissez la page du candidat que vous souhaitez interpeller sur notre plateforme d’engagement 
  • 2. Partagez la page candidat via facebook et/ou twitter en cliquant sur les pictos correspondants à gauche de la page
  • 3. Publiez le post après avoir tagué le candidat et ajouté le hashtag #EngagezVousPourEux

Merci pour les animaux !

Un chat

Découvrez nos campagnes

pour changer le futur des animaux

ici

Recherche