Faire un don
Chien effrayé

L’angoisse de séparation chez le chien 

Que faire si votre chien ne supporte pas d'être laissé seul à la maison ?

27.5.2022

Le terme « angoisse de séparation » décrit la détresse qu'un chien peut ressentir lorsqu'il est laissé seul par son compagnon humain. Certains chiens montrent des signes de cette détresse dès que leur maître s'apprête à quitter la maison (mettre un manteau, aller chercher un sac, etc.). Cette problématique est stressante pour les animaux comme pour les propriétaires. Il n'est pas rare que les chiens affectés expriment leur détresse d'être laissés seuls en causant des dégâts dans la maison, en urinant ou en faisant leurs besoins, en gémissant, en aboyant ou en hurlant. Cela peut provoquer des tensions avec les voisins ou les locataires, et dans les cas extrêmes, cela peut même conduire le propriétaire à abandonner son chien. Cependant, une bonne socialisation et un bon dressage peuvent prévenir ou soulager l'anxiété de séparation.

En savoir plus sur l'angoisse de séparation :

Quelles sont les causes de l'angoisse de séparation ?

L'angoisse de séparation peut avoir de nombreuses causes, notamment :

  • Une attention trop grande ou trop intense de la part du propriétaire (particulièrement fréquent lorsqu'un animal est malade).
  • Un manque d'entraînement (le chien n'a pas été entraîné à passer du temps seul lorsqu'il était jeune).
  • Des expériences traumatisantes lorsqu'il est seul (par exemple, le chien entend des bruits forts qu'il trouve menaçants).
  • Périodes soudaines de solitude (un chien qui a l'habitude de passer la plupart de son temps avec son compagnon humain est soudainement livré à lui-même).

L'angoisse de séparation peut également être déclenchée lorsque la structure familiale change (par exemple, le gardien n'est soudainement plus là), lorsque le télétravail prend fin (le chien doit alors passer de longues périodes seul) ou lorsqu'il y a un changement d'environnement (par exemple, un chien est placé temporairement dans un refuge pour animaux ou emménage dans une autre famille). Cela peut également se produire si l'animal a été abandonné dans le passé ou s'il n'a jamais appris à être seul. La mesure dans laquelle un chien souffre de son angoisse de séparation dépend en partie de son degré d'attachement à la personne absente.

QUELS SONT LES SIGNES DE L'ANGOISSE DE LA SÉPARATION ?

Voici quelques-uns des signes indiquant que votre chien peut souffrir d'angoisse de la séparation : 

Destructivité

Votre chien endommage des objets autour de la maison. Les dommages peuvent être causés par ses efforts pour s'échapper, notamment les griffures et les marques de morsure sur les portes et les cadres de portes ou sur les cadres de fenêtres. Si votre chien est laissé seul dans la voiture, les joints des fenêtres peuvent être mordus ou les portes griffées.

Vocalisation

Votre chien hurle, gémit ou aboie lorsqu'il est laissé seul.

Signes physiques

Votre chien tremble, salive ou vomit.

Suivi

Votre chien a tendance à vous suivre constamment, ce qui signifie une incapacité à se reposer.

Accueil surexcité

Votre chien "pète les plombs" lorsque vous rentrez à la maison.

L'isolement

Si votre chien a tendance à se retirer dans un endroit isolé, cela peut parfois être considéré à tort comme un signe qu'il n'a pas peur d'être seul. En réalité, il souffre peut-être en silence.

L'agitation

Votre chien fait les cent pas et semble incapable de se calmer.

Souillure :

Votre chien fait pipi ou caca dans la maison de manière incontrôlée.

Coprophagie

Lorsqu'ils sont laissés seuls ou séparés de leurs maîtres, certains chiens font leurs besoins et mangent ensuite une partie ou la totalité de leurs excréments.

Mesures préventives

Avant de prendre des mesures, assurez-vous que votre chien présente les signes ci-dessus uniquement en votre absence ou également à d'autres moments. Certains de ces signes peuvent avoir d'autres causes. Par exemple, les souillures peuvent être dues à des problèmes médicaux, les hurlements peuvent être une réponse aux sirènes, les aboiements peuvent être causés par l'ennui et le comportement destructeur est typique des très jeunes chiens.

Si vous soupçonnez votre chien de souffrir d'angoisse de séparation, vous pouvez l'aider de plusieurs façons :

Si votre chien est encore jeune, habituez-le progressivement à être seul. D'abord pour de courtes périodes et faites-lui vivre à chaque fois une expérience positive qu'il apprendra à associer au fait d'être séparé de vous. Que votre chien soit un chiot ou un adulte, il ne doit se sentir ni mal à l'aise ni anxieux à aucun moment du dressage.

  • Choisissez les comportements pour lesquels votre chien doit être récompensé (par exemple, s'il ne s'agite pas ou n'est pas surexcité, ou s'il ne vous suit plus tout le temps). Veillez à ce que votre chien reste détendu en tout moment.
  • Créez une routine pour que votre chien sache à quel moment il doit s'attendre à recevoir de l'attention de votre part (repas, jeux, séances de dressage, moment détente, etc.) et à quel moment il doit s'occuper tout seul ou faire une sieste.
  • Assurez-vous qu'il y a des endroits dans votre maison où votre chien peut se retirer et se sentir en sécurité pendant votre absence.
  • Quittez la pièce ou la maison de temps en temps, d'abord très brièvement (peut-être juste quelques secondes). En fonction de la réaction de votre chien (il doit être détendu à votre retour), vous pouvez augmenter progressivement la durée de votre absence. Essayez toujours de revenir avant que votre chien ne s'agite.
  • Aidez votre chien à associer le fait d'être seul à quelque chose de positif, comme des friandises. Par exemple, donnez une friandise à votre chien juste avant de quitter la pièce (mais n'oubliez pas d'adapter ses portions de repas en conséquence pour maintenir une alimentation saine).
  • Veillez à ce que votre chien soit stimulé mentalement et physiquement. Un chien fatigué est plus susceptible de se sentir détendu.
  • Désensibilisez votre chien aux menaces perçues, telles que les bruits forts (tonnerre, feux d'artifice, sirènes, etc.). Les chiens qui n'aiment pas être seuls seront encore plus stressés s'ils sont également paniqués par les bruits.

Essayez également de limiter les signaux évidents indiquant que vous êtes sur le point de sortir. Évitez de dire au revoir à votre chien. Rassemblez plutôt calmement et discrètement tout ce que vous devez emporter avec vous. Mettez ensuite votre manteau et vos chaussures et partez sans faire d'histoires. Moins votre chien est conscient que vous vous apprêtez à sortir, moins il a la possibilité de s'agiter.

Thérapie

Selon la gravité de son angoisse de séparation, les mesures décrites ci-dessus risquent de ne pas être suffisantes. Dans certains cas, vous devrez demander l'aide d'un expert, tel qu'un comportementaliste ou un dresseur de chiens.

L'ANGOISSE DE SÉPARATION EST STRESSANTE POUR LES ANIMAUX

Si votre chien souffre d'angoisse de séparation, cela a un impact négatif sur son bien-être et sur votre vie commune.
 
Il est important de traiter le problème dès que vous en prenez conscience, car cette angoisse est associée au stress, à l'agitation, à l'inconfort et à l'automutilation (dents cassées, pattes blessées et griffes abîmées). 

Chien

Voir plus de nos guides pour les propriétaires de chiens 

Ici

Recherche