L'ours Vova avant son sauvetage

avr. 2022

Domazhyr

le SAUVETAGE DE VOVA

Une nouvelle vie attend l'ours ukrainien, qui était utilisé comme divertissement dans un restaurant

5.4.2022

Pendant des années, Vova, un ours brun de 20 ans, n'avait rien senti d'autre que le sol en béton froid et dur sous ses pattes. Il avait été enfermé dans une minuscule cage à l'extérieur d'un restaurant de la région de Khmelnitsky, dans l'ouest de l'Ukraine. Son but? Attirer davantage de visiteurs dans le restaurant.

QUATRE PATTES connaissait l'existence de cet ours depuis des années, mais malheureusement, d'un point de vue légal, il n'y avait pas de raison de le confisquer. La seule façon de sauver Vova aurait été que son propriétaire le remette volontairement à nos soins.

Vova était dans un état pitoyable. Il passait ses journées dans l'ennui, où il tournait en rond. Il ne pouvait pas adopter les comportements naturels d’un ours, comme creuser, nager ou grimper.

De l'espoir pour l'ours ukrainien du restaurant?

En novembre 2021, la chance a enfin souri à Vova. La détention d'ours à côté des restaurants était désormais interdite par la loi en Ukraine. QUATRE PATTES a immédiatement mis en place un plan et a contacté les autorités responsables pour ordonner la confiscation de l'animal afin que le pauvre Vova puisse enfin vivre une vie adaptée à son espèce dans la FÔRET DES OURS de Domazhyr.

Bien que la détention de Vova était clairement une violation des lois nationales et que la confiscation aurait dû être ordonnée, le tribunal a classé l'affaire.

Pression sur les autorités ukrainiennes 

Nous n'allions pas laissé tomber Vova, une nouvelle vie l'attendait dans notre refuge et depuis que sa détention était devenue illégale, nous nous sommes battus pour trouver une solution. Comme nous ne pouvions pas sauver Vova sans une confiscation ordonnée par un tribunal, nous avons fait appel au ministère de l'écologie et des ressources naturelles pour qu'il respecte la loi et ordonne la confiscation de l'ours Vova.

Par ailleurs, plus de 20’000 personnes avaient soutenu Vova en signant une pétition. Cependant, le tribunal a rejeté son cas.

Enfin en sécurité

En raison de la situation en Ukraine et des difficultés concernant la prise en charge de Vova (après l'incendie du restaurant à côté duquel il se trouvait), les autorités de Khmelnitsky nous ont contactés et demandé de sauver Vova dès que possible, il fallait agir immédiatement!

Le 23 mars, une équipe partenaire de QUATRE PATTES a transféré l'ours brun à la FÔRET DES OURS de Domazhyr où il bénéficiera de soins permanents avec les 33 autres ours du refuge. Vova peut enfin vivre la vie qu'il mérite au refuge.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Soutenez notre travail pour l'Ukraine !

Soutenez notre travail pour l'Ukraine !

Faire un don

Recherche