Life cattle tranport at the border

Stop au transport d'animaux vivants


La souffrance des animaux d'élevage

En savoir plus
Live pigs transport on truck

Changeons la vie de milliards d'animaux!


Signer ici

Le transport des animaux vivants est un problème mondial

Chaque année, des milliards d'animaux sont transportés sur de longues distances, parfois au-delà des frontières. Debout pendant des jours ou des semaines et entassés les uns sur les autres dans des camions ou des bateaux, un grand nombre d'entre eux meurent cruellement et lentement dans des conditions déplorables.

0 milliard

de volailles transportés vivants en 2021

0 millions

de porcs transportés vivants en 2021

0 millions

de bovins transportés vivants en 2021

0 millions

de moutons transportés vivants en 2021

0 millions

de chèvres transportées vivantes en 2021

Worldwide in 2021. Source: FAOSTAT, 2021. UN Food and Agriculture Organization

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Stop transport d'animaux vivants

En résumé

Les points-clés sur le transport des animaux vivants :

Quelles sont les souffrances endurées par les animaux pendant le transport ?

Les animaux destinés à l'abattage sont souvent transportés pendant plusieurs jours et semaines dans des conditions déplorables. De nombreux animaux subissent de graves blessures et régulièrement des animaux meurent dans des conditions atroces au cours de ces trajets. De même, les animaux destinés à la reproduction sont transportés et subissent des conditions terrifiantes lors de ces voyages qui durent souvent plusieurs jours, voire plusieurs semaines. 

En outre, de nombreux animaux sont élevés et abattus dans des lieux différents, ce qui entraîne plusieurs voyages pour un animal au cours de sa vie. 

On constate lors de transports d'animaux vivants sur de longues distances différents cas de maltraitance : 

  • La densité maximale du chargement est dépassée et ne permet pas aux animaux de se reposer dans une position confortable.
  • La hauteur à l'intérieur des véhicules est insuffisante, en particulier lors du transport de bétail dans un camion à deux étages.
  • La durée de transport autorisée est dépassée et les arrêts de repos requis par la loi n'ont pas lieu.
  • Les rampes de chargement sont inadaptées (par exemple, trop raides ou glissantes).
  • Les véhicules de transport sont dépourvus d'équipements appropriés pour l'alimentation et l'abreuvement (en particulier lors du transport de jeunes animaux non sevrés).
  • Le transport cruel d'animaux inaptes au transport (animaux malades ou ayant des membres cassés) ou le transport d'animaux en état de gestation avancée.
  • Des bagarres entre animaux provenant de différents élevages à l'intérieur des véhicules.
  • La manipulation brutale des animaux pendant le chargement et le déchargement, entraînant une grande souffrance et des blessures graves.
  • Un personnel mal formé à la conduite imprudente.
  • L’absence de postes de contrôle (stations de repos) dans les pays tiers pour permettre les intervalles de repos légalement requis.
  • Les limites de température à l'intérieur du véhicule sont dépassées (> 30°C et < 5°C), les animaux souffrent de la chaleur et du froid et parfois en meurent.
  • Les réserves d'eau sont vides ou gelées entraînent de graves souffrances et des décès.

Pourquoi cette pratique existe encore ? 

Les réglementations et les inspections gouvernementales sont insuffisantes ! Il y a un manque flagrant de contrôles et de sanctions. Le règlement européen 1/2005 sur la protection des animaux durant le transport, déjà faible, est régulièrement violé. Les quelques arrêts de repos légalement requis par le règlement et la densité maximale de chargement des véhicules sont continuellement ignorés. 

Des mesures immédiates et une modification de la loi sont nécessaires pour protéger les animaux ! Signez notre pétition !

Quelles sont nos actions pour y remédier ? 

  • Au niveau européen, nous demandons une révision du faible règlement européen 1/2005 afin de mettre fin aux transports cruels d'animaux vivants sur de longues distances.
  • Nous appelons à un respect total des réglementations existantes et à des sanctions conséquentes lorsque les infractions sont évidentes.
  • Dans la stratégie "De la ferme à la fourchette" récemment publiée, la Commission a annoncé une révision du règlement sur le transport. Il s'agit d'une mesure attendue depuis longtemps et nous voulons nous assurer que la législation évolue de telle sorte que les transports cruels d'animaux vivants dans les pays tiers ne soient plus possibles.

Quels sont les progrès réalisés au niveau de l'Union européenne ?

QUATRE PATTES s'engage à mettre un terme au transport cruel d'animaux vivants par le biais d'une collaboration gouvernementale au niveau national, européen et mondial. Au niveau de l'Union européenne, la législation actuelle sera enfin révisée.

Comment pouvez-vous aider ?

  • Vos habitudes d'achat et vos choix alimentaires déterminent jour après jour la manière dont les animaux sont élevés et traités. Positionnez-vous contre le transport d'animaux vivants en remplaçant le plus souvent possible la viande et les produits d'origine animale par des produits d'origine végétale.
  • Lorsque vous achetez de la viande, assurez-vous toujours que l'animal est né, élevé et abattu dans votre pays d'origine afin d'éviter les transports sur de longues distances.
  • Soutenez notre travail : QUATRE PATTES demande une révision de la réglementation des transports afin de mettre fin aux transports cruels et exige une action immédiate pour résoudre les problèmes les plus graves en matière de bien-être animal. Signez notre pétition !

QUATRE PATTES souhaite : 

  • Mettre fin aux transports d'animaux sur de longues distances
  • Interdiction d'exporter des animaux vivants vers des pays tiers
  • Interdiction de transporter des animaux vers des pays qui ne respectent pas les normes de l'Organisation mondiale de la santé animale (document en anglais)
  • Durée maximale de transport de 8 heures (4 heures pour la volaille)
  • Interdiction des transports d'animaux non sevrés
  • Interdiction des transports d'animaux par voie maritime
  • Abattage des animaux dans l'abattoir le plus proche
  • Révision du règlement (CE) n° 1/2005 sur les transports afin de mettre un terme aux transports cruels d'animaux vivants sur de longues distances
  • Pas d'approbation des transports d'animaux par les autorités vétérinaires, lorsqu'il est déjà évident, d'après la planification du transport, que les règles relatives au bien-être des animaux ne peuvent pas être respectées
  • Pas d'approbation des transports d'animaux lorsque les températures sont inférieures à 5°C ou supérieures à 25°C
  • Renforcement des contrôles sur les transports d'animaux vivants
  • Renforcement des sanctions en cas d'infraction
  • Transport de la viande et du matériel génétique à la place des animaux vivants
  • Élevage dans les pays tiers au lieu d'importer des animaux reproducteurs de l'Union européenne
Prise de position de QUATRE PATTES

Prise de position de QUATRE PATTES

Les transports d'animaux causent d'immenses souffrances animales, documentées par les organisations de protection des animaux et les journalistes depuis des décennies. En 2020, la Commission a décidé, dans le cadre de son "Green Deal", de réviser la législation actuelle en matière de bien-être animal, notamment le règlement (CE) n° 1/2005 relatif à la protection des animaux en cours de transport.

Nos actions

Le réseau QUATRE PATTES lutte pour l'amélioration des réglementations relatives au bien-être des animaux afin de mettre un terme aux transports d'animaux vivants sur de longues distances.

Transport d'animaux vivants en mer

Tragédies en mer – Carthagène et le Canal de Suez

La souffrance de milliers d'animaux piégés à bord de navires de transport


Plus
Vache à l'intérieur d'un camion lors du transport d'animaux vivants

L’union européenne progresse concernant le transport des animaux vivants

QUATRE PATTES travaille activement à la modification de la législation existante


Plus
#StopTheTrucks

#StopTheTrucks

Chaque année, plus de 1,5 milliard de volailles et 49 millions de bovins, porcs, moutons, chèvres et chevaux vivants sont transportés au sein de l'Union européenne et vers des pays tiers.


Plus
Le navire ELBEIK, une tragédie qui se répète

Le navire ELBEIK, une tragédie qui se répète

La souffrance des 1 776 jeunes taureaux bloqués en mer pendant trois mois


Plus

Les animaux d'élevage

Moutons pour la production de laine

Élevage des moutons

Les moutons ne sont pas seulement élevés pour leur laine, mais aussi pour la production de produits laitiers et de viande

Plus
Trouvez des entreprises garanties sans fourrure

Fourrure

Des pratiques brutales persistent dans l'industrie de la fourrure d'animaux domestiques et sauvages

Plus
Cochon en cage

La mutilation des porcs

Les animaux devraient être adaptés à l'environnement du lieu où ils sont exploités, et non l'inverse

Plus

Les poules pondeuses

L’industrie de l’horreur  

Plus

Recherche